Français

Serveur Bare Metal ou Serveur Virtuel : Lequel Choisir ?

Updated on août 6, 2022
44

Serveur rack

Les problématiques des serveurs dédiés classiques se font ressentir davantage à mesure que les besoins en réseau informatique deviennent plus importants et plus complexes. Les serveurs occupent beaucoup d’espaces alors que seulement une infime partie de leurs ressources sont réellement utilisées. Heureusement, avec la croissante exigence des réseaux informatiques, les solutions fusent pour leur permettre d’être plus performants et d’exécuter des tâches plus complexes. Entre serveur bare metal et serveur virtuel, quelle est la meilleure alternative capable de répondre aux besoins d’une infrastructure d’entreprise robuste et fiable ?

Qu’est-ce qu’un Serveur Bare Metal ?

Le terme “bare metal”, ou “métal nu” en français désigne une infrastructure se basant sur le côté physique, c’est-à-dire matériel de l’hébergement Web. Doté de ressources matérielles dédiées, le serveur bare metal est capable d’offrir des performances élevées et stables.

Le serveur bare metal est un serveur dédié physique qui se concentre sur le matériel (hardware). Il est ainsi composé de processeur, de mémoire vive (RAM), de stockage et du port réseau. Ses ressources sont propres et accessibles à un locataire unique, c’est-à-dire qu'elles ne peuvent être partagées par plus d’un seul client, d’où son autre appellation : Single Tenant Server. Ce type de serveur possède la spécificité d’offrir à son locataire un accès illimité au matériel.

Avantages et inconvénients

Le serveur bare metal compte plus d’un avantage à son actif :

  • L’un des objectifs de ce serveur est de pouvoir offrir un environnement d’exploitation totalement isolé aux utilisateurs et c’est ce qui en fait son avantage. Effectivement, comme les installations matérielles et logicielles sont indépendantes les unes des autres, le locataire peut profiter pleinement de toutes les ressources internes tout en réduisant le temps d’arrêt provoqué par les incidents ou l’allocation des ressources dans l’environnement d’exploitation du centre de données.

  • L’utilisation d’un serveur bare metal est une garantie de puissance : comme la totalité des ressources est dédiée à un utilisateur unique, celui-ci peut donc profiter pleinement d’une importante puissance de calcul globale et donc de performances élevées.

  • Comme le client peut bénéficier de tous les droits de configuration sur le serveur, il peut aussi répartir les charges de travail sur le réseau informatique de manière rationnelle et mieux organiser le matériel et les logiciels.

  • Avec les serveurs dédiés bare metal, les entreprises peuvent accéder à des équipements entièrement sécurisés. En effet, comme ils sont équipés de pare-feu matériels traditionnels, les serveurs bare metal permettent d’atteindre un niveau de sécurité plus élevé que les serveurs virtuels.

  • Bien que ce type de serveur repose sur une solide infrastructure, le coût des services de stockage fait partie des plus bas. Même avec une grande quantité de données à stocker, chaque utilisateur peut donc profiter de services avec consommation à faible coût.

 

Cependant, ce type de serveurs possède également quelques inconvénients :

  • La configuration est plus longue pour les serveurs bare metal que les serveurs virtuels. En effet, les serveurs bare metal nécessitent des connaissances particulières de configuration, de planification et de gestion.

  • Comme le serveur entier est dédié à un seul utilisateur, ce dernier doit donc supporter la totalité des coûts d’exploitation. Ce qui rend les frais beaucoup plus importants, surtout pour les serveurs bare metal possédant des composants de traitement avancé.

  • Les serveurs bare metal ne peuvent pas évoluer pour de meilleures capacités et performances de traitement. Une migration de serveur entraînera des temps d’arrêt, ce qui limitera l’évolutivité de ces types de serveurs. De plus, la mise à niveau reste très coûteuse.

serveur bare metal

Qu’est-ce qu’un Serveur Virtuel ?

Le serveur virtuel (Virtual Private Server) est une machine virtuelle qui recrée les fonctionnalités d’un serveur physique. Pour ce faire, il utilise les ressources d’un serveur physique dédié. Autrement dit, un serveur physique peut héberger plusieurs serveurs virtuels qui sont à la fois indépendants et autonomes, et peuvent établir une communication avec d’autres entités virtuelles. Afin de pouvoir profiter pleinement des ressources, ce type de serveurs est équipé d’hyperviseurs.

Avantages et inconvénients

Voici les avantages qu’offrent les serveurs virtuels aux utilisateurs :

  • Le principal avantage des serveurs virtuels est leur coût d’accessibilité. L’utilisation de ce type de serveur revient beaucoup moins chère que l’utilisation des serveurs physiques dans lesquels il faut investir des coûts de matériel plus importants. En effet, un VPS applique le service HTTP et divise l’unité de service. Il apparaît ainsi comme plusieurs serveurs externes et permet donc l’utilisation de toutes les ressources matérielles.

  • Il est possible de tester de nouvelles applications et de nouveaux systèmes d’exploitation sur les systèmes des serveurs virtuels. En effet, comme ces serveurs offrent des systèmes isolés et indépendants, les programmeurs peuvent exécuter des logiciels et ne pas craindre d’affecter les autres applications. Il est donc possible de créer un serveur virtuel sur une machine physique existante, au lieu d’en acheter une nouvelle.

  • Avec un serveur virtuel, les utilisateurs peuvent avoir une réponse à leur requête plus rapidement. En réalité, un VPS est plus facile et rapide à configurer qu’un serveur bare metal.

  • En fonction des besoins des utilisateurs, il est possible d’ajouter ou de supprimer du matériel interne dans un serveur virtuel (processeurs, mémoire vive, etc.). Sa fonctionnalité permet donc de répondre aux besoins personnalisés des utilisateurs le plus fidèlement possible.

 

Les serveurs virtuels possèdent tout de même leurs limites :

  • L’exploitation des ressources, qui est un des avantages d’un serveur virtuel, peut devenir une de ses limites. En effet, si un espace de stockage du serveur est alloué pour une application spécifique, l’espace ne sera plus disponible à d’autres fins.

  • Plusieurs utilisateurs peuvent bénéficier des ressources informatiques d’un serveur virtuel. Très vite, une diminution des performances des autres dispositifs peut donc être observée dû aux nombreuses applications gourmandes en ressources.

 

Comparaison entre serveur bare metal et serveur virtuel

En termes de performance, les serveurs bare metal sont beaucoup plus intéressants que les serveurs virtuels. En effet, comme ils ne partagent leurs ressources internes avec aucune autre entité, ils sont enclins à manipuler d’importantes données. Ce qui n’est pas le cas des serveurs virtuels qui stockent une grande partie des ressources et partagent du matériel avec les serveurs physiques. En outre, en tant qu’option matérielle et à locataire unique, les serveurs bare metal peuvent offrir une sécurité de données avancée.

Enfin, la flexibilité des serveurs virtuels fait d’eux des choix intéressants pour certaines entreprises. Bien que les serveurs bare metal soient capables de gérer des données à grande échelle, ils ne sont pas aussi flexibles que les serveurs virtuels. Pour équilibrer les charges en fonction des besoins de stockage, il est possible d’augmenter la capacité d’un serveur virtuel ou de le mettre à niveau en y ajoutant une mémoire vive, par exemple. A contrario, le serveur bare metal est assez coûteux en termes de mise à niveau.

 

Conclusion

Les serveurs bare metal et les serveurs virtuels constituent des solutions différentes pour les entreprises. Ces derniers doivent donc observer la liste des avantages et inconvénients et choisir la solution la mieux adaptée à leurs besoins. Mais ne serait-il pas plus intéressant de voir ces options fonctionner ensemble ? Une infrastructure combinée peut être un meilleur choix pour une entreprise. Vous profiterez ainsi des avantages de performances et de sécurité offerts par les serveurs bare metal tout en exploitant la flexibilité et l’évolutivité soutenues par la virtualisation.

0

Cela pourrait également vous intéresser