Annuler
https://media.fs.com/images/solution/optical-transceiver-200g-400g.jpg

Marché mondial des modules optiques : Jusqu'à 200G et 400G

Worton

Traducteur David
10 juillet 2019

La demande pour de plus grandes vitesses Ethernet, associée à la prédominance du Cloud Computing, de l'Internet des Objets et des centres de données virtuels, a conduit à la prospérité du marché des émetteurs-récepteurs optiques. Les émetteurs-récepteurs optique, les câbles de connexion directe (DAC) et les câbles optiques actif (AOC) ont considérablement évolué pour capter la capacité des réseaux à large bande de pointe. Les dernières décennies ont vu l'adoption massive d'émetteurs-récepteurs optiques avec des débits de données allant de 1G, 10/25G à 40/100G, alors que des vitesses plus élevées de 200G ou même de 400G sont à l'horizon. Les ventes de composants optiques connaissent une croissance régulière qui devraient continuer dans les années à venir.

10G, 25G, 40G et 100G : une large utilisation dans les centres de données

Alors que les réseaux deviennent plus rapide et que la virtualisation devient progressivement la norme, les centres de données subissent une transformation majeure. La tendance qui se manifeste dans l'industrie signifie une migration vers des émetteurs-récepteurs plus rapides et des services de meilleure qualité. Ces émetteurs-récepteurs à large bande passante génèrent une croissance des revenus, ce qui suggère un marché fort. Le marché mondial des émetteurs-récepteurs optiques devrait atteindre 9,9 milliards de dollars d'ici 2020, grâce à l'utilisation généralisée de 10/25 Gbps, 40 Gbps et 100 Gbps, et aux ventes les plus importantes prévues pour les ports 25G et 100G. Les émetteurs-récepteurs optiques imminents de 200 Gbps et 400 Gbps sont également en position de détenir une fraction de la part du marché.

10G-25G-40G-100G

Module optique 10G : Aller jusqu’à la limite

Initialement offert au début des années 2000, l'Ethernet 10 Gigabits a évolué et est maintenant devenu une norme courante dans les centres de données. Les connexions au serveur 10G ont atteint la majorité des nouvelles livraisons et ont dépassé la connexion 1G en 2015. Fondamentalement, l'Ethernet 10G est empilé pour passer à 40G et 100G au niveau de la couche d'accès, suivant le chemin de mise à niveau de 10G-40G-100G, ce qui quadruplera la complexité du câblage, la consommation électrique et le coût global. Et cela sera amplifié lors de l'agrégation vers l'interface 100G (10×10G).

Module 25G : Prépare la route pour 100G

Voici ce qui a changer la donne : l'Ethernet 25G pour plus d'économie et d'efficacité. 25 Gigabit Ethernet rend la route vers 100G plus simple avec des coûts, une consommation d'énergie et une complexité de câblage réduites. L'émetteur-récepteur optique SFP28 est conçu pour une utilisation en Ethernet 25G, offrant une vitesse 2,5 fois supérieure par ligne à une alimentation plus basse. SFP28 25Gpeut être considéré comme la version améliorée de l'émetteur-récepteur SFP+ 10G, utilisant le même facteur de forme mais fonctionnant à 25 Gb/s au lieu de 10 Gb/s. De plus, SFP28 25G est compatible avec SFP+, ce qui lui permet de fonctionner aussi bien sur les ports SFP+. D'ici 2019, le prix d'un SFP28 de 25G sera presque le même que celui d'un SFP+ de 10G. Vous économiserez donc énormément d'argent si vous choisissez de passer à 25G. Certains utilisateurs prévoient même de sauter 10G et de déployer directement 25G Ethernet pour une meilleure mise à niveau vers 50G et 100G.

Module 25G

Module Optique 40G : abordable pour un déploiement de grande quantité

De toute évidence, le 10GbE n'est plus assez rapide pour les centres de données qui traitent des applications de grande envergure, alors le 40G est conçu pour réduire les embouteillages dans la couche accès. Lorsque l'on envisage d'abord de passer à la technologie 40G, le coût est extrêmement élevé, ce qui rend la mise en œuvre de la technologie 40G difficile. Heureusement, nous avons constaté une réduction significative des coûts de l'optique 40G au cours des deux dernières années : QSFP-40G-SR offert par FS est de 49 $ seulement. La baisse des prix accélère l'adoption des émetteurs-récepteurs 40G dans les liens d'agrégation, ou dans les liens d'accès aux serveurs de connexion. Pour la mise à échelle de l'architecture "spine-leaf", les commutateurs 40G peuvent être utilisés comme commutateur spine avec les ports 40G QSFP+ répartis en 4 ports 10G SFP+ pour supporter les liaisons montantes des serveurs 10G. Le chiffre d'affaires des ports 40G a culminé en 2016 et va maintenant baisser en privilégiant les ports 25G et 50G.

Module Optique 100G : Montée en puissance dans les centres de données

Actuellement, 100G sont les connexions Ethernet les plus rapides et sont en croissance régulière. Le marché des émetteurs-récepteurs optiques indique que le prix du module QSFP28 100G va continuer à baisser, rendant la différence de coût entre 40G et 100G encore plus petite. Par exemple, FS offre une grande réduction des coûts sur les émetteurs-récepteurs 100G : seulement 199 $ pour QSFP28 100G-SR. De plus, les expéditions de ports de commutation 100G dépasseront les expéditions de ports de commutation 40G en 2018, car les serveurs 25G et les commutateurs 100G sont devenus courants dans la plupart des centres de données à grande échelle qui remplacent les anciens serveurs 10G et commutateurs 40G. Les fournisseurs d'émetteurs-récepteurs QSFP28 100G continueront à développer le produit et à repousser les limites de sa polyvalence.

200G et 400G - De nouvelles vitesses de connexion atteint les centres de données

Une autre tendance prévisible sur le marché de l'interconnexion est l'abandon progressif des émetteurs-récepteurs aux vitesses inférieures au cœur des réseaux et dans les centres de données. Voici donc le passage majeur de 10G et sous 10G vers 40/100G et plus. De nouveaux développements de la technologie QSFP28 en 2018 ouvriront également la voie aux QSFP-DD 200G et 400G : La nouvelle génération d'Ethernet 200G et de centre de données 400G sera déployée à partir de 2018, et sera généralisée d'ici 2019-2020. Dans l'ensemble, le marché des émetteurs-récepteurs optiques évolue vers une vitesse plus élevée, une consommation d'énergie plus réduite et un facteur de forme plus petit. Jetons un coup d'oeil à ces émetteurs-récepteurs optiques.

Modules SFP-DD : Abréviation de Small Form-factor Pluggable Double Density, qui double la bande passante SFP et prend en charge les débits de ligne rapides tout en conservant la compatibilité descendante du SFP. Modules QSFP-DD 400G : ou émetteurs-récepteurs Quad Small Form Factor Pluggable Double Density, définis par le groupe QSFP-DD MSA, qui prévoit doubler la densité du module QSFP28, et spécifie huit voies qui fonctionnent jusqu'à 25 Gbps ou 50 Gbps, ce qui permettrait une transmission optique à 200 Gbps ou 400 Gbps.


200G et 400G

DAC et AOC : des coûts moins élevés favorisent la popularité

DAC (câbles en cuivre à connexion directe) et AOC (câble optique actif), avec leur avantage inhérent d'intégrité de signal améliorée et leur flexibilité supérieure, sont devenues l'interconnexion préférée et rentable pour les liaisons à grande vitesse à 10G, 25G, 40G et 100G pour pratiquement toutes les applications à grande échelle et en entreprise, et est susceptible d'être utilisé pour 200G et 400G également. DAC et AOC offrent une vitesse et une rentabilité améliorées, ils sont en pleine croissance sur le marché de l'interconnexion de données. En 2017, plus de 100 000 câbles en cuivre à connexion directe ont été expédiés pour des réseaux à 100 Gb/s dans des centres de données de grande envergure, et on s'attend à ce que cette tendance se poursuive en 2019. Bien que le marché mondial des AOC devrait dépasser les 2 milliards de dollars d'ici 2020, les ventes continueront d'augmenter dans les années à venir.

Conclusion

La demande de données continuera de grimper. Alors que l'augmentation considérable du trafic Internet pousse le marché des émetteurs-récepteurs optiques à se diversifier, nous pouvons toujours nous attendre à un déploiement de l'optique 10/25/40/100 Gigabit Ethernet (GbE) dans les très grands centres de données pour stimuler la croissance du marché en 2018. Tandis que les DAC et les AOC à prix et consommation d'énergie moins élevés entraînent une croissance significative de l'interconnexion à grande vitesse à courte distance. Restez donc à l'écoute et profitez des opportunités importantes qui s'offrent sur le marché des émetteurs-récepteurs optiques.

612

Cela pourrait également vous intéresser