Annuler
https://media.fs.com/images/solution/g.652-fiber-cover.jpg

La Fibre Monomode G.652 Est-Elle Votre Bon Choix ?

Worton

Traducteur David
3 juin 2019

La Fibre Monomode G.652 Est-Elle Votre Bon Choix ?

Comme nous le savons tous, la fibre multimode est généralement divisée en OM1, OM2, OM3 et OM4. Alors que diriez-vous d'une fibre monomode (SMF) ? En fait, les types de fibres monomodes semblent beaucoup plus complexes que les fibres multimodes. Il existe deux sources principales pour les spécifications de la fibre optique monomode. L'une est la série UIT-T G.65x et l'autre est CEI 60793-2-50 (BS EN 60793-2-50). Plutôt que de faire référence aux terminologies de l'UIT-T et de la IEC, dans cet article nous nous en tiendrons à l'UIT-T G.65x qui est plus simple. L'UIT-T a défini 19 spécifications différentes pour les fibres optiques monomodes, dont la fibre G.652 qui est la plus couramment utilisée.

Nom Type
ITU-T G.652 ITU-T G.652.A, ITU-T G.652.B, ITU-T G.652.C, ITU-T G.652.D
ITU-T G.653 ITU-T G.653.A, ITU-T G.653.B
ITU-T G.654 ITU-T G.654.A, ITU-T G.654.B, ITU-T G.654.C
ITU-T G.655 ITU-T G.655.A, ITU-T G.655.B, ITU-T G.655.C, ITU-T G.655.D, ITU-T G.655.E
ITU-T G.656 ITU-T G.656
ITU-T G.657 ITU-T G.657.A1, ITU-T G.657.A2, ITU-T G.657.B2, ITU-T G.657.B3

Qu'est-ce que la fibre G.652 ?

Parmi tous les types de fibres monomodes, la fibre G.652 est de loin le plus installé au monde. Cette catégorie de fibres est donc également connue sous le nom de SMF standard. La fibre G.652 est conçue pour avoir une longueur d'onde de dispersion zéro proche de 1310 nm, elle est donc optimisée pour fonctionner dans la bande 1310 nm et peut également fonctionner à 1550 nm. La première édition de la fibre G.652 a été normalisée en 1984 et compte maintenant quatre sous-catégories : G.652.A, G.652.B, G.652.C et G.652.D. Les quatre variantes ont la même taille de noyau G.652 de 8-10 microns. Les fibres OS2 d'aujourd'hui sont généralement G.652.C ou G.652.D, et les catégories A et B sont moins utilisées. Le tableau ci-dessous donne l'atténuation, la perte de flexion macroscopique, la dispersion en mode polarisation (PMD) et le diamètre de la fibre en mode déposé (MFD) des sous-catégories de fibres G.652.

Spécifications G.652.A G.652.B G.652.C G.652.D
Atténuation (dB/km) Moins de 0.5 / 0.4 at 1310 / 1550nm Moins de 0.4 / 0.35 / 0.4 at 1310 / 1550 / 1625nm Moins de 0,4 de 1310 à 1625nm, moins de 0,3 à 1550nm et à 1383nm, il doit être inférieur à celui spécifié à 1310nm, après traitement à l'hydrogène.
Perte de maîtrise macroscopique Moins de 0.5 dB at 1550 nm Moins de 0.5 dB at 1625 nm
PMD Moins de 0.5 ps/sqrt(km) Moins de 0.2 ps/sqrt(km) Moins de 0.5 ps/sqrt(km) Moins de 0.2 ps/sqrt(km)
Nominal MFD, min 8.6 µm
Nominal MFD, max 9.5 µm

Quelle est la différence entre la version G.652 et la version G.652.D ?

La fibre G.652.D est la sous-catégorie la plus courante de la fibre G.652. Comparé aux fibres G.652.A et G.652.B, la fibre G.652.D élimine le Water Peak pour un fonctionnement à spectre complet. Les G.652.A et G.652.B classiques ne sont pas optimisés pour les applications de multiplexage par répartition en longueur d'onde (WDN) en raison de la forte atténuation dans la bande E (1360-1460 nm), qui est la bande du Water Peak. La fibre G.652.D a été développée pour réduire spécifiquement le pic d'eau (Water Peak) à 1383nm de longueur d'onde. Ainsi, le câble à fibre optique G.652.D peut être utilisé dans les régions de longueur d'onde 1310 nm et 1550 nm, et supporte la transmission WDM brute (CWDM).

Figure 1 : Différence entre la version ancienne de fibre G.652 et la fibre G.652.D.

Bien que le G.652.C et le G.652.D offrent tous deux un faible pic d'eau (Water Peak) à 1383 nm, la spécification de fibre G.652.D montre une performance PMD supérieure à celle de la fibre G.652.C, qui est de 0,2 ps/sqrt(km) en G.652.D contre 0,5 ps/sqrt(km) en G.652.C.

Quelle est la différence entre G.652 et G.655 ?

Contrairement à la fibre à dispersion nulle décalée (G.652) qui a une longueur d'onde de dispersion nulle à 1310 nm, la fibre G.655 est connue sous le nom de fibre à dispersion non nulle décalée (NZDSF) puisque la dispersion de 1550 nm est proche de zéro, mais non nulle. NZDSF surmonte les effets non linéaires dans les systèmes WDM, tels que le mélange à quatre longueurs d'onde (FWD), en déplaçant la longueur d'onde de dispersion zéro en dehors de la fenêtre de fonctionnement 1550nm. La fibre G.655 est spécifiée à 1550 nm et 1625 nm. Il a une petite quantité contrôlée de dispersion chromatique dans la bande C (1530-1560 nm), où les amplificateurs fonctionnent le mieux, et dispose d'une zone centrale plus grande que la fibre G.652. Il existe deux types de NZDSF, appelés (-D)NZDSF et (+D)NZDSF. Ils ont respectivement une pente négative et positive par rapport à la longueur d'onde. Le paramètre d'atténuation de la fibre G.655 est généralement de 0,2 dB/km à 1550 nm et le paramètre PMD est inférieur à 0,1 ps/sqrt(km). Les deux valeurs sont inférieures à celles de la fibre G.652.

Figure 2 : Différence entre G.652 et G.655.

Quelle est la différence entre G.652 et G.657 ?

La fibre G.657 est conçue pour être compatible avec la fibre G.652, mais elle est moins sensible à la flexion, ce qui signifie qu'elle produit moins d'atténuation en raison des flexions. La fibre G.657 est divisée en deux parties : la catégorie A pour les réseaux d'accès et la catégorie B pour la fin des réseaux d'accès dans les environnements avec beaucoup de courbures. Chaque catégorie (A et B) est divisée en deux sous-catégories : G.657.A1 et G.657.A2, G.657.B2 et G.657.B3. On peut voir les rayons de courbure de la fibre G.652 et de différentes fibres G.657.

Figure 3 : Différence de rayon de courbure entre G.652 et G.657.

Quel type de fibre monomode devrais-je choisir ?

Les fibres ITU-T G.65x sont conçues pour différentes applications. Les fibres G.652, G.655 et G.657 que nous avons mentionnées ci-dessus sont appliquées dans leurs zones, et les fibres G.653, G.654 et G.656 sont utilisées dans d'autres applications. La fibre G.653 est spécifiée à 1310 nm et 1550 nm mais avec une pente de dispersion chromatique nulle dans la région 1550 nm. La fibre G.654 est minimisée et la coupure est décalée à une longueur d'onde d'environ 1500 nm. La fibre G.656 est spécifiée à 1460 nm et 1625 nm mais avec une pente de dispersion chromatique non nulle dans ces régions de longueur d'onde. Voici une comparaison entre eux :

Name Autres Noms Longueur d'onde spécifiée (nm) Applications
G.652 Fibre à dispersion nulle / non dispersée ou SMF standard. 1310, 1550, 1625 (C et D exclus) LAN, MAN, réseaux d'accès et transmission CWDM.
G.653 Fibre optique à dispersion décalée 1310 to 1550 Systèmes de transmission monomode longue distance utilisant des amplificateurs à fibre à l'erbium (EDFA).
G.654 Fibre optique déconnectée et décalée 1550 Systèmes sous-marins à large bande passante et systèmes de backhaul.
G.655 Fibre optique à dispersion décalée non nulle (NZDSF) 1550 to 1625 Systèmes de longue distance qui utilisent la transmission WDM par Densité (DWDM).
G.656 Dispersion non nulle pour fibre optique de transport à large bande 1460 to 1625 Systèmes de longue distance qui utilisent la transmission CWDM et DWDM sur un rang de longueurs d'onde spécifiée
G.657 Fibre optique insensible à la perte de flexion pour réseaux d'accès 1260 to 1625 Réseaux de fibre optique jusqu'au domicile (FTTH).

Conclusion

Différentes fibres optiques monomodes définies par l'UIT-T comprennent G.652, G.653, G.654, G.655, G.656 et G.657. Chaque type de fibre monomode a son propre domaine d'application et l'évolution de ces spécifications de fibre optique représente l'évolution de la technologie des systèmes de transmission depuis la première installation de la fibre optique monomode jusqu'à nos jours. Choisir le plus approprié à votre projet peut avoir une importance vitale en termes de performance, de coût, de fiabilité et de sécurité.


6.6k

Cela pourrait également vous intéresser