Annuler
https://media.fs.com/images/community/uploads/post/202012/17/default_graph.jpg

Guide d'interopérabilité et de compatibilité des émetteurs-récepteurs optiques

Worton

Traducteur David
2 février 2021

Une énorme quantité d‘émetteurs-récepteurs à fibres optiques sont utilisés dans les déploiements de réseaux. Cependant, il existe toujours des préoccupations concernant les problèmes de qualité, d'interopérabilité et de compatibilité lors du choix des émetteurs-récepteurs optiques. Une sélection judicieuse est d'une grande importance au sein du marché actuel, saturé par le nombre d'émetteurs-récepteurs compatibles OEM. Est-ce que les émetteurs-récepteurs optiques que j'ai achetés fonctionneront sans problème avec mes autres modules ? Est-ce que les modules seront compatibles et fonctionneront parfaitement sur mes commutateurs ? Cet article est destiné à vous aider à comprendre les caractéristiques d'interopérabilité et de compatibilité des émetteurs-récepteurs optiques.

Comment assurer l'interopérabilité entre deux émetteurs-récepteurs optiques ?

En ce qui concerne la connexion entre deux émetteurs-récepteurs à fibres optiques, les quatre facteurs suivants doivent être pris en considération : la longueur d'onde, la vitesse, le type de fibre et la connexion aux commutateurs.

Critère 1 : longueur d'onde identique

Dans une liaison par fibre optique, les données sont transmises d'un bout à l'autre, et les émetteurs-récepteurs à fibre sont responsables de la conversion des signaux électriques en signaux optiques et vice versa. Par conséquent, les émetteurs-récepteurs optiques doivent supporter une longueur d'onde identique aux deux extrémités afin de réaliser le processus. Plus précisément, la longueur d'onde des émetteurs-récepteurs optiques doit être adaptée à chaque extrémité. Des longueurs d'onde différentes peuvent provoquer des pertes et des dégradations dans la transmission des données. Par exemple, un émetteur-récepteur de 1310 nm ne fonctionnera pas avec un émetteur-récepteur de 850 nm. Le mode de fonctionnement des modules doit également être adapté à chaque extrémité. Un émetteur-récepteur en duplex intégral doit être couplé à un autre émetteur-récepteur en duplex intégral. La transmission sera impossible si l'on connecte un module full-duplex avec un module half-duplex.

Critère 2 : Vitesse identique

Il est possible de confondre deux modules d'apparence similaire ou d'insérer l'émetteur-récepteur de même taille dans le mauvais port du commutateur. Dans ce cas, la connexion ne sera pas établie comme prévu ou ne fonctionnera pas du tout. Prenez par exemple le SFP 1G et le SFP+ 10G. De même dimension, un module SFP peut être inséré sans problème dans le port SFP+ du commutateur et vice versa. Si vous branchez un module SFP+ sur un port SFP, celui-ci fonctionnera mais la vitesse de transmission sera limitée à 1 Gbps. En revanche, si un module SFP est inséré dans un port SFP+, la connexion ne sera pas établie. Par conséquent, la plupart des émetteurs-récepteurs à fibres optiques de différentes vitesses ne sont pas en mesure de coopérer entre eux. Le module 10GBASE-T est une exception qui peut prendre en charge 1000Mbps, 2.5Gbps, 5Gbps, 10Gbps en utilisant des câbles Cat5e/Cat6/Cat6a.

Critère 3 : Type de fibre

Après avoir rempli les conditions précédentes - ne pas confondre les longueurs d'onde de support et la vitesse des deux émetteurs-récepteurs optiques -, le choix des câbles à fibres optiques correspondants est également très important. Normalement, les câbles à fibres optiques multimodes peuvent être classés en types de fibres OM1, OM2, OM3, OM4 et OM5, et tous sont utilisés pour une transmission à courte distance. Si l‘un des modules est connecté avec des fibres OM1/OM2, alors que l'autre est connecté avec des fibres OM3/OM4, la connexion ne sera pas effectuée. Les identifier grâce aux codes de couleurs standardisés sur la gaine extérieure des fibres peut aider. Pour en savoir plus sur les différences, veuillez consulter ‘‘Types de fibres multimodes : OM1, OM2, OM3, OM4 et OM5. Si le bon type de fibre est adopté, il n'y aura pas de restriction sur les types de connecteurs. Un connecteur SC sur une extrémité et un LC à l'autre est possible.

Critère 4 : fonctionnement sans faille des commutateurs

Les conditions précédemment mentionnées ont établi une base solide pour le déroulement des essais suivants sur le terrain. D'une part, assurez-vous que les modules compatibles que vous avez achetés ont été testés sur les commutateurs de marque d'origine. Par exemple, un émetteur-récepteur à fibre optique compatible Cisco doit être testé sur les commutateurs Cisco pour éviter tout fonctionnement anormal. Par contre, assurez-vous que vos appareils prennent en charge les modules que vous souhaitez utiliser. Parce que les commutateurs de certaines marques ne sont pas compatibles avec certains modules provenant de fournisseurs tiers.

Connexion à un commutateur.jpg

Comment assurer la compatibilité des émetteurs-récepteurs optiques ?

La première exigence pour qu'un émetteur-récepteur optique fonctionne parfaitement sur les commutateurs réseau est la compatibilité. Comme mentionné dans la partie précédente, certains fabricants de l'industrie procéderont au cryptage de leurs appareils, ce qui pourrait compliquer la compatibilité des modules. Pour s'assurer qu'un émetteur-récepteur tiers peut fonctionner sur un commutateur OEM, il est essentiel de choisir un fournisseur fiable doté d'un système de test rigoureux pour les émetteurs-récepteurs.

Un système de test efficace

Le système de test peut être divisé en deux parties : le test pour les modules partiellement terminés et le test pour les modules finis. La première peut être subdivisée en deux catégories : le contrôle des éléments de base (accessoires, emballages, embarcations, etc.) et les tests de performance paramétriques. La deuxième comporte divers éléments de test, dont des tests de puissance optique, tests spectraux, tests de diagramme oculaire, tests de fonction de diagnostic numérique, tests à haute et basse température, etc. Les modules finis seront soumis à une double vérifications et aux tests de connexion au commutateur pour le DDM, compatibilité et résultats de connectivité. Pour les tests de compatibilité, les modules compatibles seront testés sur les commutateurs OEM. Par conséquent, la réalisation d'une série de tests rigoureux des émetteurs-récepteurs compatibles peut garantir un fonctionnement sans faille des équipements tels que les commutateurs.

Tests pour les modules optiques.jpg

Un fournisseur tiers digne de confiance

Comment évaluer un fournisseur tiers ? Tout d'abord, l'évaluation globale de la qualité. Un fournisseur tiers fiable et compétent nécessite un inventaire complet d'équipements tels que des commutateurs et serveurs, les capacités d‘un excellent programme de tests, une équipe expérimentée et une documentation complète des paramètres et des résultats des tests. De plus, des problèmes de compatibilité peut causer des complications à de nombreux utilisateurs. C'est pourquoi la maintenance et autres services après-vente sont essentiels. Une équipe de spécialistes est nécessaire pour répondre aux questions et problèmes techniques en cas de défaillance des modules compatibles.

Questions Fréquentes

Est-ce que deux émetteurs-récepteurs optiques de marques/fournisseurs différents peuvent se connecter l'un à l'autre ?

Si la longueur d'onde, la vitesse et le type de fibre des modules sont les mêmes, comme ils fonctionneront normalement sur les commutateurs d'origine séparément, alors l'adoption de deux modules de marques différentes fonctionnera également.

Est-il possible d'utiliser les modules SFP 1G et SFP+ 10G ensemble ?

La réponse est oui. À condition que les deux partagent les mêmes spécifications, comme la vitesse et la longueur d'onde et qu'ils choisissent les fibres correspondantes. Veuillez noter que la vitesse de transmission sera limitée à 1G au lieu de 10G.

Si je choisis des modules compatibles, cela affectera-t-il les performances de mes commutateurs OEM ?

Les normes de la MSA garantissent que tous les émetteurs-récepteurs optiques respectent les spécifications définies. Si les modules compatibles sont fabriqués selon les mêmes normes que les modules produits par l'OEM, ceux-ci n'auront pas d'impact sur les performances des systèmes hôtes.

Est-ce que les émetteurs-récepteurs à fibres optiques compatibles invalident la garantie des commutateurs de marque du fournisseur ?

Non, l'adoption de modules compatibles n'annulera aucune garantie. Les vendeurs ne peuvent pas exiger que seules leurs pièces d'origine soient utilisées avec leurs systèmes OEM pour conserver la garantie.

160

Cela pourrait également vous intéresser