Annuler
https://media.fs.com/images/community/uploads/post/202201/27/post27-post68-unmanaged-switch-vs-hub-hs7blfm1o3-nmgfsq5ipb.jpg

Switch non-manageable ou concentrateur (hub) : Est-ce la même chose ?

27 janvier 2022

FS.COM | Boutique en ligne pour matériel réseau

Les switchs non-manageables et les concentrateurs (hub) sont des appareils de mise en réseau qui permettent de connecter plusieurs appareils à un seul réseau. Il y a souvent des confusions entre les deux. Quelles sont les différences entre ces deux appareils ? Toutes les réponses sont dans cet article.

Switch non-manageable et concentrateur : Que sont-ils ?

Les switchs non-manageables sont des switchs de base prêts à l'emploi, sans options de gestion ou de surveillance. Par rapport aux autres types de switchs, le coût des switchs non-manageables est nettement inférieur. Ils offrent une fonctionnalité de commutation de base. Ils n'ont pas besoin d'une adresse IP et ne disposent pas de page Web, de gestion SNMP ou de toute autre fonction avancée.

Les concentrateurs (hub) sont essentiellement comme des "câbles d'extension" sur le réseau. Tous les messages entrants sont retransmis sur le port de chaque dispositif. Chaque appareil reçoit les paquets de tous les autres appareils, quelle que soit leur destination. En raison des collisions de messages, le trafic inutile ralentit la vitesse du réseau et peut entraîner des temps de réponse longs.

Switch non-manageable ou concentrateur (hub)

Quelle est la différence entre switch non-manageable et concentrateur ?

Comme nous savons que les switchs non-manageables et les concentrateurs ne sont pas la même chose, quelle sont les différence entre ces deux appareils ? Nous allons expliquer les différences sur les cinq points suivants.

Couche réseau

Un concentrateur fonctionne sur la couche physique (couche 1) du modèle OSI. Il ne peut donc pas traiter le trafic des couches 2 ou 3, ni les informations basées sur les adresses MAC ou IP.

Le switch non-manageable est un dispositif de la couche de liaison de données (couche 2). Il enregistre les adresses MAC des ordinateurs qui lui sont connectés dans un tableau. Lorsque le paquet de données atteint le switch, il extrait l'adresse de destination et l'envoie au système approprié plutôt que de l'envoyer à tous les appareils connectés.

Ainsi, les switchs non-manageables sont plus intelligents que les concentrateurs, car les switchs non-manageables fonctionnent au niveau de la couche 2 du modèle OSI, alors que le concentrateur est purement de la couche 1.

Niveau 1 ou niveau 2

Ports

Les switchs non-manageables possèdent généralement plus de ports que les hubs et ont une capacité plus importante pour accueillir ces ports. Les switchs peuvent disposer de différents nombres de ports, allant de 4 à 128 ports. En moyenne, un switch compte entre 24 et 48 ports pour les connexions filaires. Les hubs sont plus petits et possèdent des ports sans caractéristiques. Un hub peut avoir entre 2 et 12 ports de différents types, allant des connexions Ethernet aux connexions DSL.

Connexion

Les concentrateurs réseau sont actuellement disponibles avec des connexions USB, Ethernet, Firewire et sans fil. Des switchs non-manageables sont également disponibles pour les réseaux USB, Ethernet, Firewire et sans fil. Les switchs Ethernet non-manageables courants prennent en charge les normes Ethernet 10 Mbps, 100 Mbps ou 10/100 Mbps.

Mode de transmission

Le hub utilise un mode semi-duplex pour échanger des données, il ne peut qu'envoyer ou recevoir des signaux. Le switch non-manageable utilise un mode half/full-duplex, c'est-à-dire qu'il peut envoyer et recevoir des signaux en même temps.

Application

Les switchs non-manageables peuvent transférer des données à n'importe lequel des autres appareils. Ils sont largement utilisés dans les SOHO (Small Office Home Office) et les PME. Les petites et moyennes entreprises utilisent principalement un seul switch non-manageable pour accéder aux différents services et appareils à large bande. Il est même possible de créer un petit réseau domestique sans fil avec un switch PoE non-manageable, car il peut alimenter vos appareils PoE, tels que les téléviseurs et les ordinateurs portables.

Les concentrateurs sont surtout utilisés dans les établissements pour la connectivité, ils sont surtout utilisés pour créer de petits réseaux ou pour la surveillance du réseau. Tous les ports du hub partagent une large bande, ce qui peut entraîner un mauvais temps de réponse et des collisions sur le réseau. Ainsi, si vous souhaitez simplement l'utiliser sur un petit réseau où il n'y a que quelques utilisateurs ou appareils et que vous n’avez pas besoin de sécurité ou d’une vitesse de réseau élevée, un hub est une option.

Conclusion

En résumé, les switchs non-manageables et les hubs ne sont absolument pas la même chose. De nos jours, les hubs ne sont quasiment plus utilisés. Ils ne sont même plus utilisés dans les réseaux domestiques. Les switchs non-manageables sont plus efficaces et plus intelligents que les hubs. Par conséquent, du point de vue de l'efficacité et de la popularité, les switchs non-manageables sont meilleurs et préférables aux hubs.

Article connexe :

Quelle est la différence entre switch, routeur et pare-feu ?

Quelle est la différence entre switch, modem, répartiteur ethernet et pont réseau ?

Switch de niveau 3 Vs routeur : Quel est le meilleur choix ?

112

Cela pourrait également vous intéresser