Français

Le Cloud Computing et la Virtualisation, Quelle est la Différence ?

Publié le 20 févr, 2024 by
375

Présentation

Il est fréquent de confondre la virtualisation et le cloud computing, car les deux concepts impliquent la création d'environnements fonctionnels à partir de ressources abstraites. La virtualisation est une technologie qui permet de créer plusieurs environnements simulés ou des ressources spécialisées à partir d'un seul système physique. En revanche, le cloud computing est un environnement dans lequel les ressources évolutives sont dissociées, regroupées et partagées à travers un réseau. En d'autres termes, la virtualisation est une technologie en soi, tandis que le cloud est un environnement global qui exploite la virtualisation pour fournir des services et des ressources.

Comparaison du Cloud Computing et de la Virtualisation

Un cloud est généralement utilisé dans le cadre d'une stratégie de cloud computing, qui consiste à exécuter des charges de travail dans ce système.

Une infrastructure cloud peut intégrer différents logiciels, tels que des logiciels bare metal, de virtualisation ou de conteneurs, qui permettent de dissocier, regrouper et partager des ressources évolutives au sein d'un réseau pour créer un cloud. Le cloud computing repose sur un système d'exploitation stable, tel que Linux®, qui confère aux utilisateurs une indépendance entre les différents environnements privés, publics et hybrides.

Lorsque vous disposez d'un accès à l'intranet, à Internet ou aux deux, la virtualisation est l'une des options pour créer des clouds.

Dans le cadre de la virtualisation, un logiciel appelé hyperviseur est installé sur le matériel physique. Il sépare les ressources de la machine, qui sont ensuite mises à disposition d'environnements virtuels, appelés machines virtuelles. Les ressources comprennent la puissance de traitement des données brutes, le stockage et les applications cloud contenant le code d'exécution et les éléments requis pour déployer le système.

À ce stade, on parle simplement de virtualisation, et non de cloud.

Pour devenir des clouds, les ressources virtuelles doivent être allouées dans des pools centralisés. En ajoutant une couche logicielle de gestion, les administrateurs peuvent contrôler l'infrastructure, les plateformes, les applications et les données qui seront utilisées dans l'environnement cloud. Lorsque la couche d'automatisation finale est ajoutée pour remplacer ou limiter les interactions humaines à l'aide d'instructions et de processus reproductibles, cela crée le composant libre-service du cloud.

Pour créer un cloud, vous devez mettre en place un système informatique qui répond aux critères suivants :

Il doit être accessible par d'autres ordinateurs via un réseau.

Il doit contenir un référentiel de ressources informatiques.

Il doit permettre un approvisionnement rapide et une mise à l'échelle.

Il doit offrir des caractéristiques propres aux clouds, telles que l'accès en libre-service, la mise à l'échelle automatisée de l'infrastructure et les pools de ressources dynamiques.

La virtualisation présente ses propres avantages, notamment la consolidation des serveurs et l'amélioration de l'utilisation du matériel, ce qui réduit les besoins en alimentation, en espace et en refroidissement dans un datacenter. Les machines virtuelles offrent également des environnements isolés, ce qui les rend utiles pour tester de nouvelles applications ou créer des environnements de production.

Comment Passer de la Virtualisation au Cloud Computing ?

Pour passer de la virtualisation au cloud computing, il est essentiel d'évaluer les besoins, de planifier la migration, de choisir le modèle de cloud approprié et de sélectionner un fournisseur fiable. L'adaptation des applications, la migration des données, la configuration et le déploiement de l'environnement cloud, ainsi que la gestion et la surveillance constantes, sont des étapes clés. La formation de l'équipe et la sensibilisation des utilisateurs finaux sont également importantes. En évaluant régulièrement les performances et en recherchant des opportunités d'optimisation, vous pouvez réussir la transition vers le cloud computing et tirer pleinement parti de ses avantages pour votre entreprise.

Conclusion

Le cloud computing et la virtualisation sont deux technologies complémentaires qui jouent un rôle crucial dans la transformation numérique des entreprises. Alors que la Virtualisation permet de maximiser l'utilisation des ressources et de simplifier la gestion des infrastructures, le cloud computing offre des avantages supplémentaires en termes d'évolutivité, de flexibilité et d'accès à des services hautement disponibles. En passant de la Virtualisation au cloud computing, les entreprises peuvent optimiser leurs opérations, réduire leurs coûts et bénéficier de ressources informatiques de pointe. Cependant, il est essentiel de comprendre les différences entre ces deux concepts et de suivre les meilleures pratiques de migration pour assurer une transition réussie vers le cloud computing.

Cela pourrait également vous intéresser

Connaissances
Connaissances
Connaissances
See profile for Migelle.
Migelle
Switch PoE, PoE+ ou PoE++ : Lequel choisir ?
25 août, 2021
49.0k
Connaissances
See profile for Sheldon.
Sheldon
Quelle est la différence entre LACP et PAGP ?
29 déc, 2021
17.7k
Connaissances
See profile for Migelle.
Migelle
Switch PoE actif ou passif : lequel choisir ?
28 févr, 2022
20.6k
Connaissances
See profile for Vincent.
Vincent
Comprendre le transceiver bidirectionnel BiDi
05 janv, 2022
9.9k
Connaissances
See profile for Moris.
Moris
Câbles à fibre optique Simplex ou Duplex
25 nov, 2018
18.4k
Connaissances
See profile for Sheldon.
Sheldon
Quelle est la différence entre RIP et OSPF ?
10 juin, 2021
24.0k