Annuler
https://media.fs.com/images/community/uploads/post/202106/10/post27-post32-rip-vs-ospf-difference-3-vavl4rqbav.png

Quelle est la différence entre RIP et OSPF ?

Découvrez les avantages et les inconvénients des protocoles RIP et OSPF

Sheldon

Traducteur David
14 mai 2021

Le protocole RIP et le protocole OSPF sont deux protocoles de passerelle intérieure (IGP) qui sont utilisés intensivement dans les réseaux informatiques pour spécifier les meilleures routes pour la transmission de données. RIP (Routing Information Protocol) est l'un des plus anciens protocoles de routage en service, tandis que OSPF (Open Shortest Path First) est le IGP le plus largement adopté par les réseaux de grandes entreprises. Les gestionnaires de réseaux peuvent se trouver face à un dilemme au moment de choisir entre RIP et OSPF. Cet article présente une description détaillée de ces deux protocoles de routage et leurs principales différences.

RIP vs OSPF : Qu'est-ce que le protocole RIP dans le domaine des réseaux ?

Le protocole RIP (Routing Information Protocol) est un exemple de routage à vecteur de distance pour les réseaux locaux. RIP fonctionne de manière à délivrer la table de routage complète à toutes les interfaces actives toutes les 30 secondes. Dans le protocole RIP, le nombre de sauts (hop count) est la seule métrique permettant de décider du meilleur chemin vers un réseau distant. Prenons un exemple pour voir comment fonctionne le protocole RIP : En supposant que nous ayons deux chemins disponibles de la source à la destination. Il est clair que le chemin 2 sera sélectionné (image ci-dessous) par le protocole RIP car il compte moins de sauts.

Protocole RIP

Avantages et inconvénients du protocole RIP

Avantages :

  • Le protocole RIP convient parfaitement aux petits réseaux. Il est facile à comprendre et à configurer.

  • Le routage RIP est garanti pour supporter presque tous les routeurs.

  • RIP ne nécessite aucune mise à jour à chaque fois que la topologie du réseau change.

Inconvénients

  • RIP peut créer un goulot d'étranglement car il diffuse ses actualisations toutes les 30 secondes. Comme toute mise à jour de routage dans RIP consomme une grande largeur de bande, les ressources pour les processus informatiques sont donc limitées.

  • Le nombre de sauts de RIP est limité à 15, de sorte que tout routeur situé au-delà de cette distance est considéré comme infini, et donc inaccessible.

  • Le taux de convergence est lent. Lorsqu'un lien tombe en panne, la sélection d'itinéraires alternatifs prend beaucoup de temps.

  • RIP ne supporte pas les chemins multiples sur la même route, ce qui peut générer davantage de boucles de routage. Alors qu'il utilise une métrique fixe du nombre de sauts pour sélectionner les meilleures routes, RIP ne fonctionne pas lorsque les routes sont comparées sur la base de données en temps réel. Cela entraîne des pertes de paquets et surcharge les opérations du réseau en raison de la répétition des processus.

RIP vs OSPF : Qu'est-ce que OSPF dans le domaine des réseaux ?

OSPF (Open Shortest Path First) est un protocole de routage à état de liens qui est massivement adopté dans les réseaux des grandes entreprises. Le protocole de routage OSPF recueille les informations sur l'état des liens des routeurs du réseau et détermine les informations de la table de routage pour transmettre les paquets. Cela se produit en créant une carte topologique pour le réseau. Contrairement à RIP, OSPF n'échange des informations de routage que lorsqu'il y a un changement dans la topologie du réseau. Le protocole OSPF est le mieux adapté aux réseaux complexes qui comportent plusieurs sous-réseaux et qui ont pour but de faciliter l'administration du réseau et d'optimiser le trafic. Il calcule efficacement le chemin le plus court avec un trafic réseau minimal lorsque le changement se produit.

Protocole OSPF

Figure : Conception et terminologie OSPF

Avantages et inconvénients du protocole OSPF

Avantages :

  • Le protocole de routage OSPF a une connaissance complète de la topologie du réseau, ce qui permet aux routeurs de calculer les routes en fonction des demandes entrantes.

  • Le protocole OSPF n'est pas limité dans le nombre de sauts, contrairement au protocole RIP qui ne compte que 15 sauts au maximum. Ainsi, OSPF converge plus rapidement que RIP et offre un meilleur équilibrage de la charge.

  • OSPF multidiffuse les mises à jour de l'état des liens et envoie les mises à jour uniquement lorsqu'il y a un changement dans le réseau.

Inconvénients :

  • Le protocole OSPF exige des connaissances avancées sur les réseaux complexes, ce qui en fait un protocole moins facile à apprendre que d'autres.

  • Le routage OSPF ne peut être adapté lorsque des routeurs supplémentaires sont ajoutés au réseau. Le manque d'évolutivité du protocole OSPF le rend inadapté au routage sur Internet.

  • Le protocole OSPF conserve plusieurs copies des informations de routage, ce qui augmente la quantité de mémoire nécessaire.

RIP vs OSPF : quelles sont les différences ?

RIP et OSPF sont des protocoles de passerelle intérieure qui acheminent les informations au sein d'un système autonome. RIP et OSPF présentent de nombreuses différences.

Caractéristiques Protocole RIP Protocole OSPF
Type de protocole de routage Protocole de routage à vecteur de distance (utilise la distance ou le nombre de sauts pour déterminer le chemin de transmission) Protocole de routage à l'état de liaison (analyse différentes sources comme la vitesse, le coût et la congestion du chemin tout en identifiant le chemin le plus court)
Création de la table de réseau Le routeur consolide la table de routage des dispositifs voisins pour créer sa propre table de routage et l'envoie aux dispositifs voisins à intervalles réguliers. Le routeur consolide la table de routage en obtenant uniquement les informations nécessaires des dispositifs voisins, sans jamais obtenir la table de routage complète.
Métrique standard En fonction du nombre de sauts En fonction de la bande passante
Restriction du nombre de sauts Le protocole RIP ne permet que jusqu'à 15 sauts. Le protocole OSPF n'a pas cette restriction
Distance administrative 120 110
Algorithme utilisé Algorithme de Bellman-Ford Algorithme de Dijkstra
Classification des réseaux Dans RIP, les réseaux sont classés en zones et en tables. Dans OSPF, les réseaux sont classés en zones, sous-zones, systèmes autonomes et zones backbones.
Niveau de complexité Relativement plus simple Beaucoup plus complexe
Application réseau RIP convient mieux aux petits réseaux car il est limité au nombre de sauts. OSPF est très utile pour les grands réseaux
Design Réseau plat Réseau hiérarchique possible
Temps de convergence Lent Rapide
Besoins en ressources du dispositif Beaucoup moins intensif en mémoire et CPU que OSPF Consomme beaucoup de mémoire et CPU
Besoins en ressources du réseau Consomme de la bande passante; toute la table de routage est envoyée. Moins que RIP; seules de petites mises à jour sont envoyées.

Tableau : Différences principales entre RIP et OSPF

Commutateurs prenant en charge RIP et OSPF

RIP et OSPF, deux types de protocoles de routage dynamique, offrent une meilleure évolutivité que les solutions statiques et la possibilité de s'adapter automatiquement aux changements topologiques du réseau, comme la défaillance d'un composant; en redirigeant automatiquement le trafic vers des voies alternatives avec un minimum de perturbations. Si vous cherchez des commutateurs prenant en charge RIP et OSPF, les commutateurs FS peuvent être vos choix les plus rentables. Les commutateurs d'entreprise FS (par exemple, le commutateur L3 Pro 10G entièrement géré) prend en charge le routage IPv4/IPv6 complet tel que le protocole de routage RIP/OSPF/BGP/ECMP. FS fournit également des commutateurs de centre de données, des commutateurs Gigabit PoE et des commutateurs à cuivre puissants et abordables aux clients du monde entier.

Switchs d'entreprise FS

Conclusion

Après avoir examiné les différences entre RIP et OSPF, il est clair que le protocole RIP est idéal pour les petits réseaux simples et non hiérarchisés, tandis que le protocole OSPF convient mieux aux grands réseaux d'entreprise hiérarchisés. Dans un réseau complexe, plusieurs protocoles de routage peuvent fonctionner simultanément. Nous espérons que vous obtiendrez la meilleure configuration pour votre réseau.

2.6k

Cela pourrait également vous intéresser